La montagne Thompson...

Cliquez pour voir pleine grandeur

Le Mont Thompson et la Chute à l'Orignal enfin accessibles à tous

SAINT-ATHANASE - Les gens sont invités à faire une promenade dans les sentiers du Mont Thompson et de la Chute à l'Orignal dans la municipalité se Saint-Athanase au Témiscouata. En partenairiat avec la MRC de Témiscouata. La Municipalité de Saint-Athanase a mis en place une signalétique qui permet de diriger les visiteurs dans son haut pays. L'idée est d'ouvrir l'accessibilité aux multiples utilisateurs. On peut faire cette ballade en VTT, à cheval, en vélo de montagne ou encore tout simplement à pieds.

La première partie du chemin, située dans les érablières de la vallée de la rivière Noire, est accessible en automobile. Par la suite, lorsque le chemin n'est plus carossable, un panneau indique et propose une randonnée pédeste sur 3 km pour rejoindre la Chute à l'Orignal et 6 km pour atteindre le point de vue du Mont Thompson, un des plus hauts sommets du Témiscouata, culminant à 630 m d'altitude. Cette initiative est en lien avec le circuit patrimonial de géocatching mis sur place par le département culturel de la MRC de Témiscouata. Ces coordonnées GPS mettent en valeur les magnifiques paysages et points de vue de ce merveilleux petit coin de pays du Bas-St-Laurent. Pour plus d'informations, consulter le site web www.culturetemiscouata.ca.

On peut se procurer le dépliant des attraits touristique de Saint-Athanase, au Magasin Général L.G. Thibault situé sur le chemin de l'Église, au complexe municipal pendant les heures d'ouverture ainsi qu'aux bureaux d'informations touristiques de Pohénégamook et de Témiscouata-sur-le-Lac. On peut suivre la signalétique à partir du chemin des Érables ou du chemin de l'Église vers l'ouest. Pour l'amateur de VTT, il est aussi possible de pénétrer ce territoire forestier via le Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska

Cliquez pour voir pleine grandeur

Cliquez pour voir pleine grandeur

La Municipalité de Saint-Athanase avise toutefois la population qu'il n'est pas recommandé de circuler dans le secteur de la vallée de la rivière Noire pendant le temps de la chasse. C'est un territoire public libre à tout utilisateur. Pour le randonneur, il est préférable de fréquenter et de profiter de ces lieux magiques entre la mi-mai et la mi-septembre.

 
La légende du Mont Thompson

 
La montagne Thompson est située dans la partie ouest de la paroisse de Saint-Athanase ou du canton de Chabot. Elle représente le point le plus élevé de cette partie et elle est la seule montagne à porter un nom sur le territoire.

La montagne Thompson est fertile en légendes de toutes sortes. Avec un certain fonds de vérité, l'une d'entre elles est alimentée par une hypothétique prospection d'or à la fin du siècle précédent tandis qu'une autre prétend que les Allemands fouinaient sur le territoire au cours de la première Guerre mondiale.
Voici brièvement ce que l'on racontait dans les années 20 et qui est toujours sur les lèvres de certains aujourd'hui : "Vers 1890, au pied de cette montagne, côté ouest, des recherches ont été organisées pour trouver de l'or. C'était des gens de Saint-Pascal qui s'en occupaient. Quelques échantillons prélevés montraient de l'or. Le transport se faisait aussi vers Saint-Pascal
.
Les recherches ont été abandonnées parce que la montagne était située trop loin des axes de communication. Il semble aussi, qu'en 1914, des Allemands y avaient un poste d'observation. Certains colons, possédant des lots sur le canton et venant y travailler, avaient aperçu des signaux avec drapeaux et lumières. Ils avaient également vu des étrangers charroyer du bois pour ériger un camp".

Selon les plus âgés et quelques anciens de Saint-Athanase, la véritable légende de la montagne est la suivante : "Autrefois, dans la paroisse pratiquement déserte en êtres humains, les chantiers et la drave constituaient des moyens de subsistance pour ceux qui y venaient. L'hiver, on coupait le bois et le printemps, on le "dravait" sur les rivières. Par groupes, les travailleurs venaient d'un peu partout, particulièrement du Nouveau-Brunswick. On surnommait ces gens les "Brayons". Ils étaient costauds, robustes, forts et ils étaient reconnus pour n'avoir peur absolument de rien.

Un jour, afin de traverser la rivière, un des draveurs "Brayons", jurant et blasphémant, se hissa sur un billot, perdit l'équilibre et se noya. Événement cruel, mais qui arrive fréquemment dans le périlleux métier de draveur. Ses camarades retrouvèrent son corps, le transportèrent et l'enterrèrent sur le sommet de la montagne Thompson, où ils fixèrent une croix.

 

Municipalité de Saint-Athanase
6081, Chemin de l'Église, C.P.108, Saint-Athanase, Québec G0L 2L0
Téléphone : (418) 863-7706 Télécopieur : (418) 863-7707
Courriel : info@saint-athanase.com
Francine Morin, Directrice-générale
 
Route des Frontières
CODET
MRC du Témiscouata
Tourisme Témiscouata
Cartes et rôles d'évaluation
Fondation Rues Principales
Fleurons du Québec

Imprimer cette page


Conception : Infographie Pohénégamook
© saint-athanase.com